CAE

Mar04252017

Last updateMar, 18 Avr 2017 11am

Back Vous êtes ici : Home Le coin des médias evenements REPRISE DES AUDITIONS DES VICTIMES ET TEMOINS

REPRISE DES AUDITIONS DES VICTIMES ET TEMOINS

Placées sous l’égide de la deuxième Commission rogatoire internationale mise en œuvre par la Chambre africaine extraordinaire d’instruction, les auditions des parties civiles et des témoins ont repris, depuis le 2 décembre 2013, dans la capitale tchadienne.

 Pour les victimes directes ou indirectes, elles se déroulent dans les locaux de la Direction de la Police judiciaire de N’Djamena qui a reçu subdélégation. Ce travail est fait par des enquêteurs tchadiens, épaulés par leurs homologues sénégalais.

Si l’on en croit Outman Moussa, Président de la Cellule du Réseau des Associations des droits de l’homme du Tchad pour les victimes de Hissein Habre, « les opérations se passent sans trop d’anicroches, et rassurent quant à la tenue du procès ». Il confirme que la nouvelle méthode initiée dans le cadre de cette deuxième CRI, a induit une nette amélioration dans le déroulement du processus. En effet, le quota fixé est de douze victimes par association et par jour. Ce qui met moins de pression sur les agents enquêteurs.

Même son de cloche du côté du Pool judiciaire où sont auditionnés les témoins. Ici trois juges sont affectés à ce travail et reçoivent les dépositions des témoins, selon un rythme qui dépend de la disponibilité des intéressés, avec le concours des associations des victimes et de leurs avocats. A signaler que le nombre de témoins entendus est variable, selon le jour : 5 ou 6 voire 2 parfois.

Selon une source proche du Pool judiciaire, il peut arriver que des témoins se présentent avec une double casquette : témoin et victime à la fois. Dans ce cas, ils sont systématiquement orientés vers la Police judiciaire qui va mener les enquêtes avant de renvoyer les procès verbaux auprès du Pool judiciaire. Ce dernier centralise l’ensemble des PV et les transmet à son tour à la Commission d’instruction dirigée par Jean KANDE.

Ces auditions devraient se poursuivre, en principe, jusqu’au 17 décembre 2013, assure la même source.