CAE

Mar06272017

Last updateJeu, 27 Avr 2017 4pm

Back Vous êtes ici : Home Le coin des médias Communiqué de Presse Une délégation des victimes tchadiennes en visite à Dakar pour s’imprégner de la procédure

Une délégation des victimes tchadiennes en visite à Dakar pour s’imprégner de la procédure

Le Procureur général, Mbacké FALL, a accueilli ce lundi (8 juillet 2013) les membres de la délégation qui était dirigée par le Directeur Général des Ressources Humaines et Financières du Ministère de la justice tchadienne, M Korta Tchaknone BLAISE et comprenant : le Secrétaire général du Réseau des Associations des Droits de l’Homme du Tchad (RADHT), M Djidda OUMAR, le Président de l’Association des Réseaux des Associations des Droits de l’Homme pour les Victimes de Hissène Habré (CRDHVHH), M Outman MOUSSA, Président de l’Association des Victimes Contre la Répression (AVCRP), Dr Zakaria FADOUL et le Président de la Commission d’Investigation, M. Brahim TASSI. Le Consul général du Tchad au Sénégal, M Salah Mahmoud OUSMANE a accompagné les visiteurs. Une visite de courtoisie et de prise de contact qui entre dans le cadre de l’entre-aide judiciaire entre le Sénégal et le Tchad et de la procédure contre l’ancien Président tchadien inculpé le 01 Juillet dernier pour tortures, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Après quelques échanges, le Procureur général a fait une brève présentation des Chambres Africaines Extraordinaires. « Les chambres chargées de juger Hisséne HABRE sont, pour le moment, composées de deux chambres : la chambre d’instruction et la chambre d’accusation. Après le renvoi, il y aura la chambres d’assises, et une chambres d’assises d’Appel, en cas d’appel ». Prenant la parole, le chef de la mission, en l’occurrence, M. Korta TCHAKNONE, s’est réjoui de cette rencontre avec le Procureur général. Cette visite de la délégation des victimes à un double sens estime-t-il. D’abord, elle a pour objectif de permettre aux victimes d’être informées de la procédure et de l’attitude à prendre pour la suite. Ensuite, elle permet à la présente délégation de présenter les remerciements et le soutien du peuple tchadien.
Une position partagée par les autres membres de la délégation, notamment Djidda Oumar, Secrétaire général du (RADHT) qui dira que : « les Associations des Droits de l’homme sont satisfaites de la procédure en cours ».
La délégation des victimes Tchadiennes a, par la suite, été reçue par l’Administrateur des Chambres africaines extraordinaires, M. Ciré Aly BA. Il a souhaité aux visiteurs du jour la bienvenue « en terre africaine, parce que nous avons le même combat qui est celui de la justice dans l’équité et la transparence ». Ces derniers ont mis à profit cette audience pour exprimer leurs inquiétudes quant à la prise en charge des avocats pour certaines associations. Et M BA de les rassurer : « C’est d’ailleurs l’une de nos missions majeures : vous appuyer et vous accompagner dans la procédure pour mieux défendre vos droits », en les invitant à adresser des demandes auprès des chambres, dans cette perspective.